L’ancien CREPS, un futur lieu citoyen dédié aux crises sociales, environnementales, aux solutions et initiatives locales
Partager

Cela fait des mois que nous travaillons élu.e.s, militant.e.s, citoyen.ne.s pour trouver une solution de relogement pour la Base et la Maison du peuple. L’installation à Broussais de la BASE et de la Maison du Peuple dans le projet global du site, la reconnaissance du rôle et de l’utilité des initiatives citoyennes sont une réussite collective. Les échanges ont été nombreux, bravo aux militant.e.s pour leur motivation, leur résilience et aussi la confiance qu’iels nous ont donnée.

Christophe Jouin et Marie Vitoux, co-président.e.s du groupe écologiste et citoyen : « Une première pierre est posée : la BASE et la Maison du Peuple vont occuper un bâtiment appartenant à la Ville. C’est une excellente nouvelle, qui reconnaît le travail de lutte sociale et climatique engagé par ces deux collectifs. Nous demeurons en recherche d’un lieu pour y déployer l’hébergement inconditionnel, autogéré comme l’était l’ancien site de Notre Dame de Bon Conseil »

Simon Citeau, adjoint de quartier : « Nous nous sommes battu.e.s pour que l’ancien CREPS, dont la ville est propriétaire des bâtiments, soit mis au service du climat, de la solidarité et du quartier. Avec les crises sociales et environnementales, toutes nos ressources disponibles doivent être tournées vers ces deux enjeux, en favorisant des espaces non-marchands qui servent à créer du lien plutôt que vendre des biens. D’autres acteurs s’ajouteront et rejoindront la dynamique dans les mois à venir, le site de Broussais sera un lieu où les initiatives foisonnent, avec un lien fort au quartier, un lieu pour tous les nantais.e.s. »

Le soutien à la conversion d’un site en un Centre d’Action Climatique et Citoyen était un engagement de campagne porté par les écologistes et citoyens. L’intégration au projet Broussais de la Maison du peuple et la Base est une des pierres à l’édifice d’un CACC qui doit prendre forme à Nantes.

La suite commence maintenant : modalité de mise à disposition, fonctionnement, moyens… Partant de cet engagement de la mairie, beaucoup reste à construire et le groupe écologiste et citoyen va rester pleinement mobilisé pour permettre à tous les acteurs de faire ce qu’iels font de mieux : du lien, de l’écologie populaire et la construction d’un avenir plus radieux !