Vidéosurveillance : non, la technologie ne nous sauvera pas de la délinquance ! Intervention de Catherine Choquet
Partager

Non, la technologie ne nous sauvera pas de la délinquance. Lorsqu’on investit dans ces réponses, comme la vidéosurveillance, pour faire plaisir à un électorat, on passe à côté des véritables enjeux. Nous nous prononçons pour la prévention, la médiation, la présence humaine de jour comme de nuit dans tous les quartiers nantais, et la lutte contre la précarité sociale qui constitue un terreau idéal pour la délinquance et les flambées de violence.

Intervention de Catherine Choquet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *