Accueil Actualités Accès à la culture : un partenariat innovant entre la ville et Nantes Métropole Habitat – Intervention de patrice Boutin

Accès à la culture : un partenariat innovant entre la ville et Nantes Métropole Habitat – Intervention de patrice Boutin

La ville veut accentuer son action pour permettre des propositions de culture pour tous les publics, sur tous les quartiers.

Le partenariat entre la Ville et Nantes Métropole Habitat est de cette veine.

Les différentes actions devraient permettre aux habitants qui liront ou entendront cette proposition d'avoir accès à plusieurs possibilités, du cousu main.

Nous insistons sur la dimension de la médiation pour pouvoir s'adresser à tous les publics.

Il s'agit en effet d'abord d'expliquer, de comprendre, d'expérimenter.

Un grand nombre d'habitants ne pratiquent pas d'activités culturelles, vont peu ou pas participer à des spectacles. Nous devons faire en sorte qu'ils puissent y accéder, non comme une obligation de résultats, mais comme un chemin, vers des découvertes, des émotions. Pour cela il faut s'ouvrir à un public plus large, Il faut favoriser l'émergence de formes atypiques qui ne soient pas forcement créées pour les salles de spectacles. Il faut soutenir ces pratiques, soutenir ces créations pensées pour l'espace public, centres-villes ou quartier, pour des lieux publics comme les musées, les établissements scolaires, les centres sociaux, les bars, les jardins partagés, les hôpitaux etc...C'est soutenir l'accès à la culture pour tous large et varié, c'est soutenir et inventer du lien là ou il y en a besoin.

Misons qu'elles puissent donner des envies d'y retourner, avec d'autres, d''essayer des nouvelles pratiques. Nous insistons sur l'importance de l'intergénaration, de l'inter-culturalité aussi.

Nous proposons qu'au fur et à mesure, ces actions soient évaluées, de concert entre les antennes territorialisées de Nantes Métropole Habitat et les équipes et adjoints de quartier, en recueillant les avis des habitants ayant participé aux différentes actions.

Il s'agit d'apprécier ensemble l'adéquation entre la proposition et ce qui est vécu, perçu.

La convention pourrait alors évoluer pour prendre en compte les propositions ressortant de ces évaluations.

Laisser un commentaire