Accueil Actualités Tragédie humanitaire à Alep : voeu du groupe écologiste & citoyen de Nantes Métropole

Tragédie humanitaire à Alep : voeu du groupe écologiste & citoyen de Nantes Métropole

Face à la gravité de la situation à Alep, le groupe écologiste et citoyen de Nantes Métropole a proposé un vœu au Conseil Métropolitain.

Il y a urgence à se mobiliser pour stopper ce véritable crime contre l'humanité qui se déroule sous nos yeux.

Pour les élus écologistes et citoyens, les groupes politiques constituant leur assemblée sortiraient grandis en choisissant de porter unanimement ce vœu sur un sujet grave qui est le respect des droits de l'homme et qui doit nous rassembler.

Vœu relatif à la tragédie d’Alep déposé par Pascale Chiron, Marc Denis et Marie-Hélène Nedelec au nom des élus écologistes et citoyens de Nantes Métropole

Considérant que l’armée syrienne, soutenue par la Russie, l’Iran, le Hezbollah, des forces supplétives chiites, a déclenché une vaste opération terrestre et aérienne à Alep depuis mi-novembre qui conduit à l’intensification des attaques, à la fuite de milliers de civils. Des bombardements et les combats de rue ayant lieu à l’est de la ville. Selon l’ONU, près de 16.000 personnes auraient été déplacées.

Considérant que la ville d’Alep incarne la tragédie syrienne : des milliers de civils sont pris au piège dans ses quartiers insurgés, cibles de bombardements incessant et sans recours à l’aide humanitaire ; des milliers d’autres partent sur les routes, tentant de fuir les combats. Nous assistons à un crime contre l'humanité.

Considérant les conclusions du Conseil européen qui appellent à un cessez-le-feu et l’appel de Brita Hagi Hasan, président élu du conseil d’Alep-Est, devant les 28 chefs d'Etats européens "Ce n'est pas pour leur demander de sauver, les rues, les murs et les souks d'Alep, ça, c'est fini, dit-il, mais pour demander à ce qu'on sauve ce qui reste des vies, des femmes et des enfants en ouvrant un corridor humanitaire qu'il est venu".

Aussi, sur proposition des élus écologistes et citoyens de Nantes Métropole, le Conseil métropolitain de Nantes Métropole :

- en appelle à François Hollande, Président de la République, pour qu'il cherche toute les solutions diplomatiques afin de faire cessez ce massacre et de sécuriser un cordon humanitaire pour pouvoir faire évacuer les 100.000 civils syriens piégés sous les bombes,

- Et émet le vœu que :

  • la Présidente affirme sa solidarité au nom de tous les élus du Conseil de Nantes Métropole avec les habitants d'Alep,

  • qu'une banderole en soutien aux habitants d’Alep et à l’ensemble des victimes civiles du conflit soit apposée sur le fronton d u siège de Nantes Métropole ,

  • que Nantes Métropole se déclare territoire d'accueil pour les Migrants de Syrie

Laisser un commentaire