Accueil Actualités « La rue aux enfants » ou comment transformer l’espace public en aire de jeux

« La rue aux enfants » ou comment transformer l’espace public en aire de jeux

A l'occasion du Printemps des Voisins, Catherine Bassani-Pillot, élue sur le quartier Nantes Erdre, avait été sollicitée par les parents d'élèves de l'école de Port Boyer qui souhaitaient piétonniser la rue de l'Eraudière un après-midi pour que les enfants l'investissent librement. Séduite par leur proposition, l'élue écologiste les a encouragés à se lancer…. Et aujourd'hui, elle ne peut que les féliciter du résultat : une belle réussite au succès avéré et à l'avenir prometteur !

En effet, mercredi après-midi 28 septembre, près de 150 enfants, parents, voisins… ont envahi la rue pour y déambuler sans danger, à pieds, à vélo, en trottinette, en rollers, en skate… et même en échasses ! C'était ainsi l'occasion de pouvoir faire de l'espace public une aire de jeux, avec l'installation d'ateliers en tous genres : maquillages, initiation au jardinage, décoration de feuilles d'automne, peintures naturelles à l'éponge, vente de gâteaux maison, proposés par des associations venues bénévolement pour lancer cette initiative. Tous étaient ravis de partager cette expérience et ne demandent qu'à la revivre l'année prochaine, l'idée étant un rendez-vous régulier, un mercredi par mois.

Pour Catherine Bassani-Pillot qui a eu plaisir à vivre cette manifestation, « Il faut inciter et faciliter ce type d'initiatives citoyennes. Elles favorisent les rencontres, elles fédèrent des voisins autour d'un projet commun, elles contribuent au vivre-ensemble. De plus, elles s'inscrivent dans une démarche de sobriété : zéro pollution mais aussi zéro financement pour cette première édition ! Que des bonnes idées et de l'énergie humaine pour leur mise en application » Au-delà, pour l'élue, cet événement « la rue aux enfants » permet d'aborder de nombreux sujets : la question de la place de l'enfant dans la ville, l'idée d'une ville plus adaptée à ses besoins et attentes, mais aussi la question de la mixité sociale, d'un urbanisme qui favorise les mobilités douces et les rencontres au sein des quartiers.

En soutien à cette première édition de "la rue aux enfants", l'association "Rue de l'avenir" est venue remettre son label en signe d'encouragements à promouvoir une meilleure qualité de vie sur l'espace public.

 

20160928_165239r

 

20160928_1540r-2

Laisser un commentaire