Accueil Actualités Agrandissement du Pont Anne de Bretagne : intervention de Marc Denis

Agrandissement du Pont Anne de Bretagne : intervention de Marc Denis

 

Le projet d'élargissement ou de doublement du pont Anne de Bretagne est effectivement l'un des engagements adoptés à l'issue du grand débat citoyen sur la Loire.

Mais c'était aussi, avant ce grand débat, l'une des propositions majeures de notre liste écologiste et citoyenne lors de notre campagne du premier tour des élections municipales de 2014, avec la connexion des Lignes 1 et 2 de tramway.

Nous exprimons donc aujourd'hui toute notre satisfaction de voir cet ambitieux projet enfin lancé, quelques mois après que notre collectivité ait lancé une nouvelle étape de la connexion des lignes 1 et 2 de tramway.


Ce nouveau pont sera donc ouvert à tous les modes de déplacements. Il permettra ainsi de continuer à développer notre réseau de transports en commun sans passer par le centre-ville. De plus, il facilitera les déplacements à pied et à vélo en offrant aux piétons et aux deux-roues un large espace public de qualité. Ce projet illustre à la fois notre aspiration à reconnecter la ville à la Loire, mais également à inscrire la transition énergétique dans la forme de la ville.

Ce sont bien ces solutions multimodales de franchissement que nous soutenons, et non d'autres modes de franchissements, ponts ou tunnels, dévolus uniquement au trafic automobile. Ces projets du passé, d'un coût exorbitant pour les finances publiques ne contribueraient qu’à augmenter la circulation automobile, entraînant des pollutions supplémentaires, en totale contradiction avec les grandes orientations de nos politiques publiques.

Mais ce pont devra être plus qu’un simple franchissement. Il sera "un ouvrage unique, d'une ampleur généreuse", nous dit la délibération. Nous approuvons cet objectif ! Nous devrons faire de cet ouvrage un espace public de qualité, investi par les habitants. Ce futur pont sera un élément fort, dans ce secteur du quai de la Fosse qui attend cela depuis bien longtemps !

Trait d’union entre deux rives de la Loire, deux quartiers de Nantes, ce pont devra s’intégrer dans la continuité des activités touristiques et de loisirs du quartier, faire le lien entre le site des chantiers, la place du commandant l’Herminier, le Mémorial sur l'esclavage.

Plus qu’un lieu de passage, il devra être aussi un lieu de flânerie, devenir une «table d’orientation» au milieu du fleuve et du port. Un projet enthousiasmant, donc puisqu'il constitue un élément fondamental de la reconfiguration du centre ville de Nantes, aboutissant au triptyque Commerce, Petite Hollande, Anne de Bretagne. Pour tout vous dire, Madame la Présidente, je suis assez fier, à mon modeste niveau de participer à ce grand projet qui marquera durablement la forme de notre ville.

 

Laisser un commentaire