Accueil Actualités Via nantes.fr : « Nantais, mobilisez-vous pour Loup Bureau ! »

Via nantes.fr : « Nantais, mobilisez-vous pour Loup Bureau ! »

Article du site de la Ville de Nantes.

Après la phase politique et diplomatique, place à la mobilisation citoyenne pour Loup Bureau. Loïc Bureau, père du journaliste nantais incarcéré en Turquie, et Johanna Rolland, maire de Nantes, ont lancé ce 30 août un appel aux Nantaises et Nantais pour qu’ils témoignent de leur soutien et œuvrent à une libération rapide du jeune journaliste.

Ce 30 août signe une nouvelle étape dans la mobilisation conjointe de la Ville de Nantes et de la famille de Loup Bureau, pour soutenir la libération du journaliste nantais, injustement incarcéré en Turquie depuis la fin juillet.

Johanna Rolland, maire de Nantes et Loïc Bureau, père du journaliste, ont appelé ensemble à une mobilisation citoyenne des Nantais, en faveur de Loup Bureau. « D’abord, nous avons laissé la famille agir, en dialogue avec le gouvernement français. Il est temps de passer à l’étape suivante et faire appel à la solidarité des Nantais, souligne Johanna Rolland. « Mon fils Loup aime cette ville, même s’il se définit comme citoyen du monde, poursuit Loïc Bureau. J’ai l’espoir qu’une mobilisation massive permette de clore cette affaire avant que cela ne nuise trop à l’image de ce pays ».

Signez la pétition

« Médiatiser au maximum l’affaire », c’est l’objectif de cet appel aux Nantais. Pour ce faire, tous les Nantaises et Nantais sont invités à signer le plus largement possible la pétition de soutien Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre qui compte à ce jour 30 000 signatures. Objectif, passer la barre des 100 000 signatures. Pour ce faire, les panneaux lumineux de la Ville de Nantes se mettent également au service de la libération du journaliste avec diffusion régulière de messages. « Après plus d’un mois d’emprisonnement et d’isolement total en Turquie, j’ai clairement senti que mon fils coulait un peu, il faut qu’il entende cette mobilisation », ajoute le père du journaliste.

Emprisonné pour avoir informé en toute neutralité

Interpellé le 26 juillet dernier à la frontière entre l’Irak et la Turquie, le jeune journaliste nantais Loup Bureau est incarcéré depuis plus d’un mois dans la ville de Sirnak, dans le sud-est de la Turquie. Il est accusé par le régime turc d’appartenir « à une organisation terroriste armée », à la suite d’un reportage qu’il a réalisé en 2013 auprès des combatants kurdes en Syrie, une organisation considérée comme terroriste par la Turquie. Selon son avocat, Maître Pradel, « la seule raison pour laquelle Loup Bureau a été interpellé, c’est parce qu’il est journaliste ». La Turquie occupe d’ailleurs aujourd’hui la 155è place sur 180 du classement 2017 de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières.

  • Soutenir Loup Bureau : Signer la pétition de soutien Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre ou intégrer le groupe Facebook Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre a été créé début août. Un rassemblement de soutien est également prévu à Nantes ce mercredi 30 août à 17h30 devant l’Hôtel de département, quai Ceineray.

Laisser un commentaire