Accueil Actualités Toujours plus de bio dans les cantines !

Toujours plus de bio dans les cantines !

L'association « Un plus bio » était de passage hier à Nantes, dans le cadre de son tour de France.

Elle a pour vocation de rassembler les villes engagées dans un développement alimentaire de qualité afin de les encourager à proposer plus de bio et de local dans les restaurants scolaires. La ville de Nantes en est membre.

Catherine Choquet, adjointe au maire de Nantes à la restauration scolaire, participait à cette quatrième étape du tour de France « Un plus bio ». Les participants ont pu visiter la légumerie du lycée Jules Rieffel à Saint-Herblain le matin. Le service de la restauration scolaire avait préparé le déjeuner. L'après-midi était consacré aux témoignages et travaux. Gilles Pérole, président de "Un plus bio" et adjoint au maire de Mouans-Sartoux est venu rappeler les grands objectifs du collectif. La démarche de la ville de Nantes a été présentée en lien avec la cuisine centrale et son directeur Patrick Offertelli.

En 2015, le collectif « Un plus bio » a publié le manifeste « Quand les cantines se rebellent » en faveur d'une restauration collective saine, bio, juste et locale. Il expose les obstacles à l'approvisionnement en produits bio et locaux et propose des leviers pour les contourner.

Un livret à destination des parents est en préparation.

L'association a également crée le Club des Territoires, que la ville de Nantes a rejoint, pour porter la voix des collectivités dans les débats nationaux sur l'alimentation et peser à la fois sur l'évolution des mentalités et des réglementations notamment sur les circuits courts.

A Nantes, l'objectif est de doubler la part de produits bio et locaux d'ici 2020 dans les cantines.

Quelques exemples de produits bio locaux livrés actuellement à la cuisine centrale
: tomme de vache de Campbon, yaourt de St Omer de Blain, pain bio fabriqué par un ESAT de Blain, lentilles de la CAVAC à la Roche s/Yon, saucisse fournie par Bioporc à la Chataigneraie, pomme bio des Pays de la Loire, poulet fermier d'Ancenis, viande de boeuf issue d'élevages locaux, mogette cultivée en Vendée...

Une journée très riche, qui conforte l'ambition de renouer avec la qualité et le goût dans toute la restauration collective. "Cuisiner pour nourrir" !

 

un-plus-bio

Laisser un commentaire