Accueil Actualités Ouverture d’Auchan St Herblain le dimanche

Ouverture d’Auchan St Herblain le dimanche

Communiqué des élu-e-s Europe Ecologie - Les Verts / Saint Herblain Autrement

Depuis le 18 mars, Auchan de Saint-Herblain est ouvert le dimanche matin. « Bien sûr, explique son directeur c’est une démarche basée sur le volontariat. Il y a donc trente emplois en CDI à temps partiel le samedi et le dimanche qui ont été créés… Je pense à l’attractivité du quartier du Sillon, avec cette ouverture le dimanche. Elle s’intègre dans la vie de ce quartier. ».

Alors où est le problème ?

L’expérience montre que le volontariat a ses limites. D’abord on fait travailler des étudiant·e·s mais ensuite, tout le monde est obligé de suivre. Chez Virgin par exemple, la mention « vous vous déclarez volontaire pour travailler le dimanche » figure désormais sur les contrats de travail. Nous pourrions multiplier à l’envi ces constats.

De quelle attractivité du quartier du Sillon, est-il question ? Peut être, le directeur veut-il souligner l’attraction touristique du parc de la Savèze ? S’enfermer dans un hypermarché est-il aussi reposant qu’une promenade ? Ce qui est sûr, par contre, c’est que ce supermarché s’intègre dans une galerie marchande et l’effet domino obligera sans doute les autres commerces à ouvrir.

C’est pourquoi nous restons fermement opposés à toute possibilité d’élargissement d’ouverture et condamnons les ouvertures déjà autorisées dans la grande distribution. Nous sommes persuadé·e·s que les achats réalisés ce jour là ne sont pas des achats supplémentaires, mais des reports. Le contenu des porte-monnaie des gens n’est pas extensible comme les horaires d’ouverture !

Les déjà larges temps d’ouverture quotidiens, les nouvelles technologies mises à notre disposition (drive, achats par internet) devraient suffire à calmer notre fièvre consommatrice.

Les horaires de travail atypiques, déjà imposés dans des secteurs d’activités comme la santé, la sécurité ou les loisirs compliquent les vies familiales et amicales, la garde des enfants, les rencontres. Ils peuvent entraîner parfois un manque de sommeil récurrent et une altération de la santé.

De plus, « le repos compensateur » ne peut pas rattraper le temps social indispensable du repos dominical.

Laisser un commentaire