Accueil Actualités NDDL : l’unanimité du CNTE impose le retrait de l’ordonnance

NDDL : l’unanimité du CNTE impose le retrait de l’ordonnance

Jeudi 24 mars, le Conseil national de la transition écologique a unanimement retoqué l’ordonnance concoctée par le Gouvernement pour servir de base au projet de consultation concernant le dossier d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

L’unanimité au sein du CNTE est assez rare pour être soulignée. Elle met en exergue l’amateurisme avec lequel le président de la République a annoncé son projet de référendum et  l’irrégularité dont le Premier ministre a fait preuve dans la mise en œuvre cette décision présidentielle.

Plus que jamais, les priorités doivent être la clarté et l’apaisement. Cela passe par le respect de la parole présidentielle quant au moratoire relatif  aux procédures juridiques. Cela passe aussi par la poursuite du travail engagé par la ministre de l’Environnement sur les alternatives possibles à un nouvel aéroport. Car en effet, jamais depuis la relance du dossier au début des années 2000 il n’y a eu de réévaluation du projet.

Nous demandons le retrait de l’ordonnance. Une consultation précipitée, organisée sans base juridique solide, et dans des conditions contestables, ajouterait confusion et dtensions à un dossier déjà au bord de l’implosion.

Europe Écologie Les Verts Pays de la Loire et Bretagne, ses parlementaires et l’ensemble des élu-e-s écologistes et citoyens.

Laisser un commentaire