Accueil Actualités Grand Débat Transition Énergétique : les propositions d’EELV, d’AVEC et des élu(e)s écologistes et citoyens

Grand Débat Transition Énergétique : les propositions d’EELV, d’AVEC et des élu(e)s écologistes et citoyens

AVEC, EELV et les élu(e)s écologistes et citoyens mobilisés pour la transition énergétique

La transition énergétique est au cœur de notre projet pour Nantes Métropole. Dans le contexte post COP 21 et 22, nous voyons bien que les collectivités, les acteurs locaux ont les manettes pour enclencher, à leur échelle, la transition des modes de vie, des paysages, de l’énergie et des innovations : quatre enjeux pointés par le grand débat sur la transition énergétique.

Ce débat nous l’avons souhaité citoyen et accessible à tous les publics. Nous avons également voulu que les acteurs économiques s’y impliquent, car la transition ne se fera pas sans eux. Ainsi durant ces 7 mois de débat, les élus écologistes et citoyens de l’agglomération nantaise, les groupes locaux Europe Écologie Les Verts (EELV) et l’Association de veille écologiste et citoyenne (AVEC) se sont mobilisés pour prendre pleinement part à ce grand débat, sur plusieurs communes de notre Métropole et sous différentes formes : ciné-débat à Nantes, café-débat écolo à Orvault, ateliers, réunions publiques au Pellerin notamment, ateliers à St-Herblain, rencontres d’acteurs, projets… Et notamment la rédaction de trois cahiers d’acteurs sur l’énergie, la mobilité et l’emploi. Nos trois entités formulent ainsi des propositions pour une transition concrète et ambitieuse.

Si le débat se clôt dans quelques jours, la mobilisation quant à elle doit se poursuivre. Les actions proposées par les communautés doivent être une source d’inspiration pour le plus grand nombre. Nous serons vigilants à ce que ce débat ne soit pas une fin en soi mais constitue un point d’étape vers une transition adaptée à notre territoire et un changement de modèle pour une économie plus durable, une énergie relocalisée et renouvelable, des déplacements facilités et non polluants.

Voici 10 de nos propositions - phares pour la transition énergétique.

(L'ensemble de nos propositions sont dans les cahiers d'acteurs ci-dessous)

EMPLOI

1 - Encourager les nouvelles relations entre entreprises en convertissant les zones d’activités en zones coopératives et circulaires sur le territoire de la métropole. Les entreprises doivent pouvoir mutualiser leurs ressources et matériels. Les zones d’activités devront être repensées pour accueillir plus d’acteurs économiques dans un tissu urbain relié aux transports dans des zones à mixité fonctionnelle : logement, entreprise, commerce, équipements... ;

2 - Accompagner les nécessaires reconversions en associant les partenaires sociaux et en introduisant le concept des « CV de site » qui recense les compétences d’un collectif de travail ou site industriel pour lui ouvrir des perspectives d’activités nouvelles avec un site pilote sur notre territoire : Cordemais.

3 - Structurer une filière locale créatrice d’emplois à savoir celle des bio-déchets : de la collecte à la valorisation en passant par la prévention et la lutte contre le gaspillage, des emplois seront aussi créés en matière de gestion des invendus alimentaires et de méthanisation après analyse des gisements ;

MOBILITÉ

4 - Mettre en place une réelle politique du dernier kilomètre

- limiter l’accès au livraison centre ville sur certains horaires et aux véhicules propres

- travailler sur le barging, livraison tramway, vélo-cargo

5 - Limiter la place de la voiture en ville

- Co-voiturage : passer de l’anecdotique au systématique. Plateforme de co-voiturage via une application mobile, réservation de places sur les P+R, encourager le partage de véhicules à l’échelle d’un quartier/ d’un immeuble.

- Redonner l’espace public aux habitant(e)s : mettre en sens interdit ou interdire l’accès voiture (sauf riverains) à certains micro-quartiers pour une meilleure qualité de vie. (bruit/air) :végétalisation des rues, absence de circulation automobile, sécurité autour des espaces de vie et école

- limiter le stationnement : pas de création de nouveaux parking en centre-ville

6 - Généraliser la pratique du vélo

- penser le vélo comme un véritable moyen de déplacement : en créant des aménagements cohérents et continus sans empiéter une fois sur les piétons, une fois sur la circulation automobile. Accélérer la pratique en s’appuyant sur les associations mais également des projets éducatifs ambitieux. Inciter la mise à disposition de local douche pour les salariés et mettre en place l’indemnité kilométrique vélo.

7 - Réaliser et penser les liaisons périphéries à périphéries en transports en commun avec des lignes de bus express reliant entre elles les villes périphériques de l’agglomération. Ces lignes auront une forte fréquence et seront connectées au réseau de transports en commun de l’agglomération.

ÉNERGIE

8 - Viser la sobriété énergétique : nous proposons de généraliser les défis “Familles à énergie positive” via des ambassadeurs qui démarchent auprès des entreprises, des familles et des écoles en s’appuyant fortement sur les centres socio-culturels et les maisons de quartiers.

9 - Encourager l’efficacité énergétique : agir sur la fiscalité avec un abattement sur la taxe foncière si réalisation de travaux énergétiques avec une entrée en faveur des propriétaires les plus modestes.

10 - Promouvoir les énergies renouvelables : soutenir le projet de centrale disséminée dans la ville en soutenant les projets collectifs de toitures solaires partagées et de groupements d’achats.

Cliquez sur les liens ci-dessous pour télécharger ou consulter nos cahiers d'acteurs :

cahier d'acteur emploi

Cahier mobilité

Cahier acteurs énergie

Laisser un commentaire