Accueil Actualités Enquête So Foot – terrains synthétiques : appliquons le principe de précaution

Enquête So Foot – terrains synthétiques : appliquons le principe de précaution

Un article du magazine "So foot" paru le jeudi 9 novembre, repris par la presse et sur les réseaux sociaux, a mis en avant les risques de santé encourus par les sportifs évoluant sur des gazons synthétiques.

 

Les élus écologistes et citoyens alertent depuis 3 ans sur ces risques potentiels, en se basant sur plusieurs études publiques.

 

Pour Catherine Bassani-Pillot, conseillère municipale déléguée à la santé environnementale, « la ville de Nantes mène une politique volontariste sur les risques sanitaires liés à l'environnement . La santé et particulièrement celle des populations les plus fragiles, doit être notre priorité. Le principe de précaution doit donc s'appliquer dans ce dossier, comme cela avait été fait par la ville de Nantes en 2009 avec l'interdiction des biberons contenant du Bisphénol A. »

 

C’est pourquoi nous demandons une évaluation des plans "Cité-Foot" de la ville de Nantes, qui avaient permis la création de plusieurs terrains en gazons synthétiques.

 

Nous nous opposerons à toute nouvelle création ou réfection tant qu'une analyse coûts-bénéfices-risques ne démontrera pas l'absence de risque pour la santé des pratiquants, au regard de l'ensemble des coûts engendrés (fabrication, entretien, réfection).

 

Pour les élus écologistes et citoyens, l'attention doit être portée sur les pratiques sportives des habitants dans les quartiers. Les sportifs de haut niveau s'opposent à la pratique de leur sport sur des terrains synthétiques, il ne doit pas y avoir "deux poids, deux mesures".

Laisser un commentaire