Accueil Dans l'actualité de Jean-François Tallio Débat d’Orientation Budgétaire 2017 : intervention de Jean-François Tallio en conseil municipal de Saint Herblain

Débat d’Orientation Budgétaire 2017 : intervention de Jean-François Tallio en conseil municipal de Saint Herblain

Ville de Saint-Herblain – Conseil municipal du 12 décembre 2016.
Rapport et débat d’orientation budgétaires 2017.

Intervention de Jean-François Tallio pour les élu-e-s EELV et ESHA.

Mesdames, Messieurs, chers collègues,

Le Débat d’Orientation Budgétaire permet d’apprécier le contexte budgétaire de la commune, les contraintes budgétaires imposées et de proposer dans ce contexte des orientations qui donnent du sens à l’action publique de notre commune.
Un budget crédible, économe des deniers publics, au service des habitants ne se construit ni avec des promesses de suppressions de centaines de milliers de fonctionnaires ni à coup de 49.3, mais bien dans un échange permanent avec les acteurs de la cité et les citoyens.

A l’attention de Matthieu Annereau, pour financer les emplois, il faut de l’argent, et donc imposer les citoyens assujettis aux grosses fortunes.

Le contexte contraint ne doit pas nous atteindre au point de tomber dans une morosité qui limiterait notre action. L’heure est à l’invention.
Nous avons un environnement qui nous invite à l’audace, N’oublions pas que les citoyens font encore confiance à leurs élu-e-s locaux-ales. A nous de mériter cette confiance ! Leurs attentes sont grandes pour leur logement, leurs enfants, leur travail, pour que la commune prenne soin de leur quotidien.
Face à la droite trop souvent conservatrice, l’écologie politique est plus que jamais une proposition crédible pour sortir du dogme de la croissance néo-libérale qui asphyxie la planète,
L’avenir est à construire avec des territoires en Transition.

Le film récent réalisé par Marie-Monique Robin « Qu’est-ce qu’on attend ? » dit mieux que de grands discours, que notre futur sera économe des ressources, solidaire, accueillant, métissé, pensé collectivement et réalisé en collaboration avec tous les habitants, A ce titre, continuons notre soutien à la vie associative, aux actions du quotidien, aux associations sportives, aux actions sociales, aux ASEC.

Pour Saint-Herblain, nous tenons à notre engagement de début de mandat, ne pas augmenter le pourcentage des impôts pour la part communale en 2017.

Concrètement, l’heure est à resserrer notre action sur nos compétences. Ainsi quand nous menons une action normalement exercée par l’État, la Région, le Conseil Départemental ou Nantes Métropole, les finances correspondantes doivent nous être allouées. Or, ce n’est pas toujours le cas. Je cite les responsabilités de l’ETAT sur la tenue des élections, pour les demandes de cartes d’état civil, qui ne sont pas accompagnés d’attributions correspondantes.

Dans la rubrique de nos recettes, les diminutions de la Dotation Globale de Fonctionnement sont violentes. Nous passons de la diète à l’amputation. Le
gouvernement doit entendre les méfaits de ses restrictions, Cela ne nous empêche pas d’envisager des évolutions, bien sûr.
Nous avons eu le mérite de mettre en place le taux d’effort pour les tarifs des services de la commune. Peut-être que les habitants les plus aisés peuvent participer un peu plus à l’effort demandé en augmentant les plafonds ?
Des disparités demeurent sur les impôts locaux selon le quartier où nous habitons et la période où le bâtiment a été construit. Il nous faut convaincre les autres communes de la métropole pour harmoniser des bases, même si nous insistons pour redire l’urgence d’une refonte de la fiscalité et rappeler que la TVA reste une injustice majeure.

Dans la rubrique des dépenses, la recherche collective de l’actuelle majorité à ne pas dépenser un seul euro inutile est bien réelle. Il faut noter pour 2017, la part de l’investissement à hauteur de près de 9 M€ dont 3,8 M€ sont consacrés à la rénovation des bâtiments (le gymnase de la Bourgonnière, le centre socioculturel de la Bernardière ou encore le parc du Clos Fleuri au cœur de Bellevue), en permettant ainsi une consommation moindre en énergie (bon pour la planète), et une réduction du coût financier au quotidien (bon pour les finances herblinoises).

Je termine ce propos des élu-e-s Europe Écologie les Verts et Ensemble Saint-Herblain Autrement en insistant sur la nécessité de bâtir le budget primitif sur cette exigence d’un budget en transition. Nous ne devons pas seulement subir. Nous avons une part d’initiative : la preuve : les gains sur les marchés d’énergie et les travaux de rénovation nous font envisager 140 000 € d’économies en 2017. Il nous revient d’amplifier cette trajectoire.

Nous votons favorablement les orientations du budget 2017.

Laisser un commentaire