Accueil Actualités [C_Presse] NDDL : appeler à l’apaisement, c’est respecter la loi

[C_Presse] NDDL : appeler à l’apaisement, c’est respecter la loi

La ministre de l'environnement Ségolène Royal a rappelé aux médias son désaccord sur une évacuation de la ZAD par la violence. Les élu(e)s écologistes et citoyens de la Ville de Nantes sont sidérés de voir la maire de Nantes, Johanna Rolland, critiquer cette position, aux côtés de la droite représentée par Bruno Retailleau.

Pascale Chiron et Jean-Paul Huard co-présidents du groupe écologiste et citoyen à la ville de Nantes relèvent : « qu'à l'échelle locale, droite et gauche s'accordent pour recadrer une ministre qui appelle à l'apaisement ! Johanna Rolland semble oublier qu'à 100 voix (lors de la consultation du 26 juin 2016) près un nantais sur deux ne veut pas de cet aéroport. Si on exclut les voix de droite cela veut dire que ceux qui l'ont élue maire sont majoritairement contre l'aéroport. Dans ce contexte, chacun doit chercher l'apaisement. »

Après un rassemblement pacifique de plus de 40 000 personnes sur le site de Notre-Dame-des-Landes ce week-end, force est de constater que la mobilisation, non seulement reste intacte mais prend de l'ampleur contre ce projet qui demeure, consultation ou non, destructeur, dépassé, inutile et incohérent avec les objectifs de lutte contre le réchauffement climatique.

Enfin, ils rappellent à Johanna Rolland que le contrat municipal qui lie écologistes et socialistes, implique de respecter les recours et plusieurs sont encore en instance. Un à l'échelle européenne dans le cadre de la révision du SCOT dont l'enquête publique n'est pas terminée et plusieurs à la cour administrative d'appel sur la loi sur l'eau, les espèces protégées et la DUP programme viaire.

1 commentaire(s)

  1. Leblanc

    Le problème de Johanna est celui de sa dépendance à Jean-Marc. Il suffit qu’il agite l’auriculaire pour qu’elle se précipite à dire n’importe quoi.
    Elle devrait savoir que NAI n’est pas saturé, loin s’en faut, que le projet NDDL est un contresens écologique et une gabegie financière destinée à engraisser les lobbys du BTP et de l’immobilier et leurs affidés politiques.
    Malheureusement, elle n’est pas capable d’avoir une idée sensée et personnelle.

Laisser un commentaire